6ème Congrès International des Etudiants en Ergothérapie à Alicante (Espagne)

Les 18, 19 et 20 mai 2016 se sont déroulés le VI e CIEFacebookTO (Congreso Internacional de Estudiantes de Terapia Ocupacional) et le II e CITO (Congreso Internacional de Terapia Ocupacional) à Alicante. Nous sommes 5 étudiantes en 3ème année de l’IFE de Montpellier à être parties là-bas, au sud de l’Espagne.

Ces deux congrès se déroulent en même temps à la Casa de Cultura. En effet, sur les 3 jours, des professionnels, des personnes en situation de handicap et des étudiants en ergothérapie ont exposé leur recherche, leur projet ou leur expérience personnelle. Au niveau des professionnels, les projets présentés sont très divers. Cela va de la rééducation des blessés de guerre américains, à la thérapie avec des otaries pour des enfants autistes en passant par l’utilisation de la technologie en rééducation neurologique. De plus, plusieurs nationalités sont présentes : espagnole (en toute logique), américaine, anglaise, suisse, suédoise et même française.

Il y a de quoi se perdre ! Heureusement, des interprètes sont là pour nous traduire, via une oreillette. Ils nous accompagnent même pendant les ateliers, ou talleres en espagnol. Ces sessions se déroulent en groupes restreints, d’environ 20 personnes pendant les 3 jours. Ils permettent d’approfondir les conférences des professionnels. Nous pouvons ainsi poser des questions et mieux comprendre certains points.

 

CIETOEn plus des ergothérapeutes, des personnes ayant une maladie rare comme la Porphyria de Günther ou un champion paralympique multi-médaillé partagent leurs expériences. Cela est très enrichissant ! Avec toute cette diversité de présentations, vous pensez que les organisateurs se sont arrêtés là… Et bien non ! Des étudiants présentent leurs travaux de recherche et leurs projets. Cela se déroule sur la base du volontariat. Ceci n’est pas uniquement réservé aux étudiants espagnols, toi aussi, jeune français(e) tu peux présenter ton mémoire ou un projet que tu as réalisé. Nous avons donc pu découvrir la revue de littérature sur la rééducation du cancer du sein chez la femme espagnole, des mémoires de master en neurologie, des aides techniques entièrement réalisées par les étudiants. Cela n’est qu’un échantillon ! De plus, un jury récompense les trois meilleures présentations.

Après tant de travail, il faut savoir se détendre ! Les organisateurs y ont aussi pensé. Le mercredi soir était organisé une soirée déguisée dans un bar proche de la Casa de Cultura. Nous avons pu apercevoir des Romains, des grappes de raisin et aussi des mouches. Le jeudi soir, c’était concert rock dans ce même bar. L’ambiance était au plus haut ! Ces soirées permettent d’échanger et de partager de supers moments ! Le vendredi soir c’est le gala. C’est LA soirée à ne pas louper.

Au niveau de l’hébergement, vous pouvez demander à être hébergé par des étudiants d’Alicante.

Le CIETO et le CITO offrent une vision internationale de l’ergothérapie. Même si nous parlons différentes langues, le langage professionnel est identique. Nous avons l’impression de faire partie d’une grande communauté. Nous découvrons des pratiques différentes qu’en France.

Cela enrichit nos savoirs. C’est un partage CIETO 2continu pendant 3 jours. De plus, en tant que Françaises, nous étions contentes (un peu de chauvinisme ne fait jamais de mal) de savoir qu’un conférencier représentait un aspect de l’ergothérapie de notre pays. Cet ergothérapeute français était Jean-Michel Caire. Il a présenté sa thèse portant sur le thème du maintien à domicile des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Nous avons aussi pu échanger avec lui sur sa vision de la profession en France et la formation des étudiants.

Ces 3 jours de congrès ont été une très belle expérience professionnelle et humaine ! Nous ne regrettons pas les heures de voiture et les (courtes) nuits passées sous la tente. De plus, le cadre de vie d’Alicante et ses environs sont agréables après les journées de congrès. Un conseil, soyez attentifs à la prochaine édition afin de venir vivre ce congrès international !